Un univers passionnant

Un peu d'histoire Vie dans la ruche Le miel et ses vertus Produits de la ruche L'apiculture

Un peu d'histoire

Le miel était le privilège des Pharaons.

Le miel remonte à la plus haute antiquité. Les anciens pensaient que ce produit, présent des Dieux, tombait du ciel et se présentait à nous sous forme de rosée.

Dans l'ancien Empire d'Egypte, le miel était le privilège des Pharaons. Des expéditions de chasseurs étaient envoyées à la conquête du miel sauvage, et la propolis était utilisée pour momifier les morts. Plus tard grecs et romains pratiqueront l'apiculture avec assiduité et on constatera son omniprésence dans toutes les civilisations : chez les Assyriens, babyloniens, en Israël antique, en Chine, en Inde, ainsi que dans les civilisations amérindiennes. Jusqu'au Moyen-Age, en Europe, le miel a été le seul moyen pour sucrer les aliments. Charlemagne avait réglementé la pratique de l'apiculture car le miel était devenu un produit de nécessité et de troc.

Le miel ne constitue pas seulement un excellent aliment, il est également apprécié depuis toujours pour ses vertus thérapeutiques.

La vie dans la ruche

La composition d'une ruche

Les abeilles sont des insectes sociaux vivant en colonies se composant de 20000 à 60000 abeilles. A l'état sauvage, elles élisent domicile dans des cavités naturelles ; les apiculteurs les ont domestiquées en mettant à leur disposition des ruches qui facilitent la récolte du miel et de la cire.

Une colonie d'abeilles se compose toujours d'ouvrières, de faux-bourdons et d'une seule reine.

Le miel et ses vertus

Qu'est-ce que le miel ?

Le miel est la substance sucrée élaborée par les abeilles à partir du nectar des fleurs ou des sécrétions issues des parties vivantes de plantes (miellat). Les abeilles récoltent cette denrée, la transforment, l'enrichissent de leurs sécrétions puis l'emmagasinent dans les rayons de la ruche où elles la font mûrir.
Le miel peut être issu, soit d'un seul type de fleurs (miels mono-floraux), comme le miel d'acacia, soit d'un mélange de différentes fleurs présentes autour des ruchers (miels poly-floraux), appelés miels de toutes fleurs.
La texture du miel, liquide ou cristallisée, sa couleur, claire ou foncée, dépendent uniquement de son origine florale.

La cristallisation

La cristallisation est un phénomène naturel.
Au moment de la récolte, le miel est toujours liquide ; il cristallise plus ou moins vite selon sa provenance florale. Ce phénomème est lié à la teneur plus ou moins importante de deux principaux sucres naturels : le glucose et le fructose. Plus le miel contient de glucose, plus il fige vite (tournesol, colza). A contrario, si le fructose est plus abondant (acacia, miellat), le miel restera liquide.
Ce phénomène n'altère en rien les qualités gustatives et nutritives du miel.
Il est toujours possible de redonner la fluidité à un miel cristallisé en plaçant le pot au bain-marie à une température n'excédant pas 40°C.

Un cadre rempli de miel

La composition

Les propriétés intrinsèques des miels sont aussi variées que leurs goûts.
Le miel contient en moyenne :

Le fructose et le glucose représentent les deux principaux sucres du miel. Les éléments divers sont essentiellement composés de vitamines, de protéines, de sels minéraux et d'oligo-éléments.

La conservation

Par définition, le miel est un produit entièrement naturel, il ne contient aucun additif ni conservateur. La date indiquée sur les pots est un indice de fraîcheur, le miel peut se conserver plusieurs années en gardant son arôme et ses caractéristiques gustatives d'origine à condition de le stocker dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière.
Le miel ayant tendance à absorber l'humidité de l'air, il convient de bien refermer le pot après chaque usage.

Les vertus du miel

En plus d'être savoureux, le miel est doté de milles vertus. Ce produit naturel et vivant, véritable concentré d'énergie, a toujours été considéré comme un aliment de choix grâce à ses qualités nutritives, énergétiques et curatives.

En effet, le miel est un aliment énergétique exceptionnel grâce à sa composition en sucres simples (fructose et glucose) directement assimilables par l'organisme.

Doté d'un fort pouvoir sucrant, le miel renferme cependant moins de calories que le sucre et apporte en plus des sels minéraux, vitamines et antioxydants permettant de renforcer l'organisme. Il est un moyen de lutte efficace contre la fatigue et est recommandé pour toute personne désireuse d'entretenir sa forme et sa santé. Le miel, source d'énergie naturelle, contribue ainsi à l'harmonie de notre équilibre biologique.

Les autres produits de la ruche

La cire

De la cire d'abeille

La cire est un produit sécrété par les glandes cirières des abeilles avec lequel elles construisent les rayons de la ruche ainsi que les opercules, petits couvercles servant à recouvrir les alvéoles lorsqu'ils sont pleins de miel.
Après l'extraction du miel, l'apiculteur récupère la cire en la faisant fondre.

Ses applications sont nombreuses : bougies, encaustique, pharmacie, cosmétiques...
Elle est également réutilisée par les apiculteurs en cire gaufrée servant de guide pour les abeilles et destiné à la construction des alvéoles.

La gelée royale

La gelée royale est une substance fluide, blanchâtre, produite par les abeilles nourricières.
C'est l'alimentation exclusive de toutes les larves d'abeilles et constitue l'essentiel de la nourriture de la reine pendant toute son existence. Le liquide royal donne à la larve de reine un développement plus mature et surtout renforce et complète son appareil reproducteur. Une ouvrière ayant reçu de la gelée royale durant trois jours seulement vivra en moyenne 3 à 5 semaines en saison de production ; une reine nourrie exclusivement à la gelée royale vivra 4 à 5 ans en pondant près de 2000 oeufs par jour !

La gelée royale est reconnue par l'homme comme une substance puissante pour améliorer le tonus et la vitalité, elle est également très utilisée dans l'industrie des cosmétiques.

Le pollen

Le pollen est récolté par les abeilles sur les étamines mâles des fleurs et transporté en pelotes dans la ruche où il servira à nourrir les larves, la reine ainsi que les abeilles, en leur apportant une source de protéines et de vitamines.

Pour le récupérer, les apiculteurs ont mis au point des trappes à pollen qu'ils disposent à l'entrée des ruches.
Séché et nettoyé le pollen peut avoir une utilisation médicinale. Il constitue un apport de vitamines et peut combler certains déficits alimentaires.

La propolis

La propolis est une substance résineuse, collante que les abeilles récoltent sur les bourgeons de certains arbres par petites pelotes comme le pollen. Elles s'en servent pour colmater les fissures de la ruche et possède des vertus bactéricides et fongicides.

Les vertus thérapeutiques de la propolis sont connues et utilisées depuis longtemps. De nos jours, la propolis profite du regain d'intérêt dont bénéficient toutes les thérapeutiques naturelles et cosmétologiques.

L'apiculture

Visite des ruches au printemps

L'abeille a besoin de la fleur, comme la fleur a besoin de l'abeille, de cette relation est née l'apiculture. Pratiquée sur tous les continents, l'apiculture est une activité de pleine nature où se mêlent les méthodes ancestrales et les méthodes modernes. A l'écoute de la nature, le rôle de l'apiculteur est de suivre les floraisons et d'intervenir au moment opportun sur ses ruches afin d'assurer une production régulière de miel.
L'apiculture contribue au maintien de la biodiversité végétale en assurant une gestion saine des populations d'abeilles domestiques, dont le développement dépend étroitement de la qualité de l'environnement.
L'abeille, agent pollinisateur de très nombreuses espèces de fleurs, est également essentielle pour l'agriculture.

La transhumance

Afin de multiplifier ses récoltes et d'obtenir des miels différents, l'apiculteur déplace ses ruches au gré des floraisons à proximité de champs mellifères.
Par exemple, aux "Ruchers de la Caussade", nous déplaçons nos ruches en avril sur le Colza, en mai sur l'Acacia, en juin sur les Toutes Fleurs puis en juillet sur le Tournesol.

La récolte

La récolte du miel se fait dès que la floraison est terminée. L'apiculteur prélève à la ruche le surplus de provisions que les abeilles ont emmagasiné dans les hausses (parties supérieures de la ruche).
Les hausses sont ensuites transportées et stockées à la miellerie en vue de l'extraction.

L'extraction

L'extraction se déroule à la miellerie et consiste à extraire le miel des rayons.
Une fois désoperculés (opercule = fine pellicule de cire fermant les alvéoles remplis de miel), les cadres contenant les rayons pleins de miel sont placés dans un extracteur. Le miel extrait est ensuite filtré puis conditionné en vue de la commercialisation.